Le réel danger des épis de maïs

Pourquoi le maïs est-il dangereux pour nos animaux de compagnie? Qu'arrive-t-il si un chien mange un épi en entier? Quels sont les soins à approter à notre animal? Voilà l'un des nombreux sujets traités dans cet article.

Le réel danger du maïs

Le maïs est bon pour nos chiens mais mauvais lorsqu'il est entier

En cette belle période des épluchettes de blé d’inde, un danger réel guette nos amis les chiens : l’obstruction intestinale par ingestion d’un épi ou d’un morceau de celui-ci.

Mais le maïs n’est pas sensé être dangereux pour mon animal ! Il y en a souvent dans les diètes !

Bien vrai, les grains de maïs sont une formidable source de nutriments et un aliment très intéressant. Le problème du maïs en épi se situe au niveau de la partie centrale de celui-ci, une partie très fibreuse et non digestible.

EN THÉORIE, si un chien ingère un morceau de la partie centrale fibreuse d’un épi de maïs (ou l’épi au complet s’il s’agit d’un labrador glouton), ce morceau sera dirigé vers l’estomac, puis passera dans les intestins pour finir à l’air libre, mélangé aux selles mais presque totalement intact.

Malheureusement, la théorie et la pratique ne font pas toujours bon ménage. Ainsi, dans la majorité des cas, cet insignifiant bout d’épi causera beaucoup de problèmes car les intestins ne réussiront pas à expulser cet intrus à l’extérieur. Le fait que la partie centrale de l’épi soit carrément non digestible en est la raison principale, mais il faut aussi comprendre qu’un épi dont les gains ont été mangés ou digérés s’apparente à un morceau de velcro qui ne glisse pas facilement sur la paroi d’un intestin. Rajoutons à cela l’inflammation et l’enflure de l’intestin autour de l’épi (qui découle de la stagnation de celui-ci à un endroit particulier) qui rapetisse encore plus le conduit, et l’équation de l’obstruction est complétée !

 

Quels animaux sont à risque ?

Tout animal ayant accès à des épis de maïs, même certains chats plus voraces que la normale. Les risques sont augmentés si les épis ne sont pas automatiquement jetés dans des poubelles hermétiques et / ou si des enfants ou des gens un peu trop généreux offrent leurs restes à votre animal.

 

Que puis-je faire pour prévenir ce genre de situation ?

Agissez vite, retirez lui l'épis avant que de graves conséquences se produisent...

Agissez vite, retirez lui l'épis avant que de graves conséquences se produisent...

L’idéal est de ne pas permettre l’accès aux épis à votre chien. Donc lors d’une épluchette, où il y a toujours un certain manque de surveillance, il est préférable d’isoler Pitou pour la durée du repas.

Il est aussi important de disposer des épis dans une poubelle hermétique que le chien ne pourra pas renverser ou ouvrir.

Avertir notre entourage du danger de partager nos épis avec un chien est aussi une excellente chose, bien sûr !

 

 

Quels sont les signes que mon chien a une obstruction ?

Un chien qui souffre d’obstruction présente souvent en premier des signes qui peuvent être confondus avec une gastro-entérite :

  • Perte d’appétit
  • Vomissements de nourriture et de bile
  • Diarrhée
  • Perte d’entrain

 

Par la suite, ces signes vont s’accentuer, et l’animal vomira même son eau, sera de plus en plus amorphe et pourrait présenter des signes d’inconfort abdominal (se coucher et se relever, piétiner sur place, se regarder le ventre). L’état de votre animal peut se dégrader rapidement !

 

ATTENTION !!! :

Un épi ou un morceau de celui-ci peut rester pendant plusieurs semaines, voire des mois dans l’estomac sans causer d’obstruction et sans nécessairement causer des symptômes, à part quelques vomissements dus à l’irritation de la muqueuse gastrique.

Un jour ou l’autre toutefois, ce morceau finira par entamer sa course dans l’intestin. Il est donc possible que l’épi mangé en août cause une obstruction en octobre. Gardez l’œil ouvert !

 

Quelles sont les conséquences ce cette obstruction ?

Une obstruction digestive est un problème grave qui peut causer une péritonite, une septicémie et la mort de l’animal.

Il ne faut donc pas prendre les signes et symptômes mentionnés ci-haut à la légère.

 

Quoi faire si je soupçonne une obstruction intestinale chez mon animal ?

Contactez votre vétérinaire rapidement pour faire examiner votre animal. Un bon examen est de mise et on vous recommandera probablement des radiographies pour éliminer cette possibilité. Dans le cas où une obstruction serait confirmée, le traitement est une chirurgie durant laquelle le morceau sera retiré des intestins.

Il est important de consulter RAPIDEMENT car tout délai dans le traitement de cette situation peut entraîner des complications graves pour l’animal et diminuer le taux de succès de la chirurgie de façon significative.

 

Ouvrez l’œil en cette période festive des épluchettes et bonne fin d’été !